AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event #1: Soutien en attente...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Yamamoto-Genryūsai

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Event #1: Soutien en attente...   Mar 9 Mar - 2:30

Ses yeux sombres s'entrouvrirent un instant, juste le temps de capter un rayon de soleil, avant de se refermer à nouveau, avant qu'une main ne vienne masser ses tempes douloureuse. Encore une journée trop longue passée la plume à la main dans l'attente, l'attente encore, comme depuis le début en des temps immémoriaux. Un long soupir vint ponctuer la répétition de cette scène trop souvent observé, avec la temps il lui arrivait de ne plus vraiment prêter attention au monde, au soleil qui commençait après être passé au zénith à entamer une longue et lente descente. Au saison qui passait doucement, au froid, à la faim. Toute ces choses qu'il avait si durement et si longuement éprouvés qu'il lui arrivait parfois de ne plus les ressentir du tout. Posant sa plume, mettant un point finale au document qu'il rédigeait, un discours, un compte rendu pour la chambre, bien qu'elle ne soit encore que partiellement reformée et qu'il détienne encore les plein pouvoirs il savait que tôt ou tard l'absence de compte rendu et de note sur les activité lui serrait reprochée. Il caressa sa longue barbe tressé, douce au touché malgré les apparences.

Sa prochaine tâche serait peut-être plus divertissante, si à son âge avancé on pouvait encore être diverti du moins, lui-même en doutait encore parfois, bien que la vie finisse toujours par vous surprendre. Il attendait désormais les quelques Shinigamis, des officiers, qui l'accompagnerait durant soit, de longues heures d'attente infructueuse, soit si la patrouille envoyée sur terre en appelait à une équipe de soutien, dans une mission de sauvetage ou de renforcement. Il avait fais mander tous les officiers libres qu'il avait pu trouver. Une intervention signifierait une situation difficile qu'il faudrait aplanir dans les plus brefs délais et c'était la, une compétence d'officier presque exclusivement. Surtout en terme de puissance...Si tant est qu'on pouvait parler de puissance. Non pas qu'il soit prétentieux, mais comparé à ses propres compétences, ils avaient encore un long chemin à parcourir et dans le fond, il les enviait peut-être un peu. Lui-même avait atteint ses limites, si limites il y avait, depuis quelques siècles et s'il continuait à s'exercer et à découvrir de nouvelle subtilité au fil du temps, à entretenir aussi tous ces acquis (non sans mal parfois), les véritable révélations et avancée se faisait de plus en plus rare. C'était un des gros désavantage que le temps lui avait fais connaître, il en arrive un moment ou le temps ralentir et ou la progression est si lente, qu'elle semble parfois inexistante. D'autant que si la notion du temps qu'il avait n'était parfois plus la même eu égard au quelques siècles qu'il avait déjà derrière lui, celle d'autrui restait la notion de temps communément admise. Pas question de changer de rythme, de vivre celon sa perception, la masse et le monde dicte tel un métronome l'écoulement des choses, définit les horloges, les conventions et le rythme auquel le monde doit vivre.

Sans plus s'attarder sur ces considérations trop philosophiques à son goût pour un vieillard comme lui, qui avait surtout passé sa vie à guerroyer et à aboyer des ordres, il se concentra sur la source d'énergie qui avançait doucement vers la porte de son bureau. D'un geste lent et calculé, il prit sa canne et alla se campé au bord de l'immense ouverture qui servait de fenêtre au bureau et y dispensait les généreux bienfaits du soleil, l'illuminant comme un joyau. Le marbre blanc brillait sous la caresse des rayons de l'astre à son zénith, que la pièce idéalement positionnée plein sud réceptionnait avec naturel. Réchauffant sa vieille peau parcheminée et sachant déjà qui allait entrer, ayant reconnu la nature de l'être qui approchait, il attendit patiemment, sans un mot, que la porte à double battants s'ouvre dans ce grincement si caractéristique et révélateur, d'un bois probablement aussi vieux que lui. Il était si simple de reconnaître les êtres que l'on connaissait quand on savait capter même les plus infimes parcelle de Reiatsu. Bien peu de chose lui échappait, même si la nature de certain êtres l'empêchait parfois de les repérer. Après tous, il n'était pas omniscient et espérait au plus profond de son être ne pas avoir encore tous vu...

La véritable journée pouvait donc commencer et la longue attente qui n'allait pas manquer, également. Avec un peu de chances ces jeunes officiers avaient de la conversation et l'après midi ne serait pas déplaisante.


Spoiler:
 


Dernière édition par Yamamoto-Genryūsai le Sam 10 Avr - 16:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maya Natsume

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Event #1: Soutien en attente...   Dim 14 Mar - 8:44




    D'un geste maladroit et hésitant, la jeune femme pénétra dans le bureau du commandant Yamamoto. Impressionnée par tout le reiatsu vibrant dans la pièce, elle ne put s'empêcher de déglutir - plus bruyamment qu'elle n'aurait souhaité - avant de porter la main à sa bouche, comme si la jeune femme venait d'éructer bruyamment. Incertaine de la conduite à tenir face à une telle personnalité, la jeune Maya se contenta de garder un silence religieux, attendant l'accord du seigneur du Seireitei pour faire le moindre geste. Ses longs cheveux argentés tombaient sur ses yeux, les cachant au regard du vieil homme, en cela aidé par le fait que la Fukutaisho avait baissé les yeux et s'était légèrement penchée, signe de respect pour son supérieur hiérarchique et sage. Son sabre, à son habitude, dégageait une lueur jaune, se confondant habilement avec les rayons mordorés de l'astre du jour, traversant la salle de part et d'autre.

    Malgré elle, un léger gargouillis se fit entendre, provenant du fin fond de son estomac, signe général de sa nervosité et qu'elle tenta de camoufler derrière une bien maigre quinte de toux qui ne tromperais pas même un enfant. A la bonne heure, son corps lui faisait comprendre ouvertement deux choses importantes: la première, qu'elle plus qu'impressionnée par la majesté de l'homme se tenant devant elle, et dont la légende n'avait d'égal que la puissance qu'on lui prêtait. Une puissance telle qu'il avait été capable, avec son shikai, de tenir en respect voire même d'écraser s'il le voulait, les capitaines Ukitake et Shinsui, qui pourtant étaient parmi les plus expérimentés et qui ensemble formaient un duo extrêmement bien ficelé. La deuxième chose que ce sinistre gargouillis annoncait, s'était l'heure du repas, que Maya avait raté pour se présenter devant le capitaine commandant en ces lieux.

    Sa convocation lui avait d'ailleurs fait l'effet d'une bombe, lorsque sa capitaine, Soi Fon, lui avait intimé l'ordre de se rendre dans les quartiers de la première division, afin de recevoir une mission du capitaine commandant en personne. Et le temps qu'elle avait mis pour parcourir la distance n'avait alors fait qu'exacerber son impression de nervosité, tout en accentuant son appetit.

    Quoiqu'il en soit, elle était là, et bien que le rouge lui monta aux joues, elle s'annonça, d'une voix ferme, mais hésitante:

    " Lieutenant de la seconde Division, Maya Natsume, Maitre Yamamoto, que puis je faire pour vous? "

    La phrase avait été lancée dans un souffle unique, sans prendre le temps de reprendre sa respiration, elle ajouta:

    " Le capitaine de la seconde division m'a intimé l'ordre de venir à votre rencontre et recevoir directement vos ordres, seigneur. "

    Puis elle se tut, le regard toujours braqué sur le plancher, qui avait à présent un intérêt étonnamment saisissant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yamamoto-Genryūsai

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Event #1: Soutien en attente...   Sam 10 Avr - 17:05

Le Sô Taisho écouta la jeune Shinigamis déclamé son grade et son affection, hochant simplement de la tête lorsqu'elle eût terminée, sans daigner se retourner pour lui faire face, observant toujours le Seireitei au travers de l'ouverture béante qui illuminait son bureau. En Hiver de longs panneaux en bois permettait de l'obstruer et d'empêcher le froid de pénétrer ses vieux os, mis pour l'heure, la saison était celle des cieux d'azur et des rayons d'or. Il attendit un court instant avant de répondre, profita encore un peu de la lumière du soleil qui glissait sur sa vieille peau ridée, respira insouciant l'odeur de l'herbe, des fleurs et des cerisiers portés par le vent jusqu'à lui. Avec l'âge il avait appris à distinguer les milles et une senteurs que les alizés capturaient, lorsqu'elles daignaient descendre des cieux caresser le monde plein de vie des chauds mois d'été.

« Bien, avances jeune enfant, n'aie pas peur, viens profiter du soleil, je pense que nous avons le temps, il est difficile de prévoir quand et si, nous devrons intervenir, mais ce ne sera sûrement pas dans les minutes à venir. »

Sans en dire plus il se tût à nouveau, laissant son esprit vagabonder au gré des courants chauds qui l'emmenèrent en tourbillonnant sur le toit du monde, plus que l'aigle et le nuage. Il se sentait apaisé, étrangement bien, l'idée de peut être devoir se précipiter dans le feu des combats durant les heures à venir ne le troublait guère, ça faisait longtemps que la perspective du sang versé ne l'impressionnait plus outre mesure. Quand on a connu autant de bataille, c'est presque une forme de quotidien. Le vrai problème, ce qui était vraiment effrayant c'était d'en arriver à faire ce constat, comment pouvait on devenir presque indifférent à la mort, à la douleur et la souffrance d'autrui. Qu'il était difficile de garder le contact avec le monde, l'humanité et la compassion quand on avait passé sa vie à détruire et voir mourir. Pour le bien de tous et la protection d'une espèce, de mondes entiers certes, mais tous de même. Cependant le fait même que cette constatation, qui ne datait pas d'hier, ne provoque pas en lui résignation, indifférence ou ne se caractérise que par une absence de révolte, démontrait en soit qu'il se sentait encore concerné. Qu'il devait désormais en faire l'objet d'une attention constante sous peine de verser dans la routine les horreur du combat et de plonger ce genre dans scène dans l'indifférence la plus totale vis à vis de sa conscience. Mais qu'il s'en rende compte lui permettait de s'obliger à rester conscient des horreurs qui pullulaient dans ces mondes et du malheur que générait les atrocités d'un bataille. En fin de compte, en resté conscient et s'obliger à l'être permettait lui permettait de rester humain et donc de rester en contact avec le monde qui était le leur. C'était en soit un petit exploit, car il ne s'agissait pas d'une tâche facile, il s'agissait même d'une tâche épuisante...

« Nous allons former, avec d'autre, bien que seul je suffirais peut-être, mais il ne faut surtout pas sous-estimé l'objet de la mission, former une équipe de soutien au groupe diriger par le Go Ban Tai Taicho Hakike Kymii qui en ce moment infiltre un groupe d'humain dont les dernières informations les concernant compilé par nos services de renseignement, indique qu'il pourrait être hostile et potentiellement dangereux pour le Seireitei. Vous vous doutez que la crainte première est qu'il tente, afin de nous nuire, de s'allier avec Aizen. La dernières chose dont nous ayons besoin,c'est un point de chute fixe et solide pour Aizen à Karakura, cela pourrait signifier notre perte de contrôle sur la ville et le déclenchement d'un bataille que nous ne voulons pas si tôt. Le Go Ban Tai Taisho est sur terre, à la recherche de preuve et si les faits son avéré, chargé d'éliminer la menace, sans sommation et le plus rapidement possible. N'ayant aucune idée de la force de l'adversaire, que je devine pourtant insignifiante, une équipe de réserve est formée par moi-même, au cas où une intervention serait nécessaire. J'assure le commandement de cette équipe afin d'être bien certain que ces idiots ne nous nuirons pas plus avant, aussi, notre intervention devra-t-elle être expéditive... »

Il avait parlé d'une voix calme, posée, laissant le son lourd et grave de sa voix pénétrer chaque fibre du corps et de l'esprit de la jeune Shinigamis. Il ne se répétait jamais, aussi espérait-il qu'elle ait tous compris. Une question aurait brisé le silence qui s'installait de nouveau et que le Sô Taisho goûtait avec autant de bonheur que de plaisir. Ses vieille main usée quittèrent un instant sa canne, qui resta parfaitement droite, sans que rien ne l'y oblige et les paume vers le ciel les laissa chauffé doucement. Ses mains calleuse qui avait depuis son plus jeune âge été formée et entraînée sans relâche au maniement de Ryujin Jaka, à tel point que le sabre n'était plus qu'une extension de ces mains, à tel point que son manche s'y lovait parfaitement, comme dans un moule. Une extension de son être tout entier, un membre à part entière de son corps de chaire et de sang, fais de métal. Sortir Ryujin Jaka de son fourreau était devenu si naturel, laissé glissé sa forme de sabre hors la vieille illusion de sa canne qu'il avait fabriquée autour, presque inconscient. Avec un soupir il reposa ses larges mains sur le promontoire de bois qui lui servait de soutient, à lui et son dos grinçant et repris la parole, moins formel, plus doucement, presque en murmurant.

« Natsume Fuku-Taisho, pourquoi êtes-vous Shinigamis? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Event #1: Soutien en attente...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event #1: Soutien en attente...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chef faustoausto :: RP DES EX MEMBRES :: SOUL SOCIETY :: SEREITEI-