AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 0 : Appétit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oswald E Beleren

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Chapitre 0 : Appétit   Mer 24 Fév - 17:15

La ville, Karakura. Le temps, dégagé avec quelques risques de démembrements, la routine quoi depuis que Arrancars, Hollows et quincy ont décider de se faire la guerre sans omettre de citer l'apparition de deux forces de contestation locales. Et pourtant malgré cela la ville n'a semble-t-il qu'assez peu souffert des troubles auquel elle à été confrontée sans aucun doute gràce à l'intervention de certaines personnes et la mise en place de kekkai dans certains méandres de Karakura. Un équilibre précoce s'est ainsi installé cachant les manœuvres retorse et alliances s'opérant en coulisse. En résumé ce ne semble pas être la période idéale pour l'arrivée de nouveaux venus, en particulier des non-humains. Pourtant, c'est aujourd'hui qu'à décider de débarquer un être guidé par ses besoins les plus primaires et doté d'une curiosité sans bornes alors que, tel une cicatrice dans la voute céleste, le vaste gargantua commençait à s'ouvrir donnant sur une dimension proche du néant. Une forme commença à se détacher des ombres de l'entre-mondes et s'avança d'un pas lent à l'extrémité du passage humant à pleines narines l'air ambiant de la cité.

C'était un homme, tout du moins en apparence, affublé d'un ensemble bleu azur composé d'un pantalon de velours très serré ainsi que d'une veste massive s'arrêtant en haut de ses cuisses et cachant complètement ou presque tout ce qui se trouvait entre sa ceinture et le haut de son cou recouvert par une épaisse écharpe d'un blanc immaculé. Des cheveux mi-longs brun à l'avant et blonds à l'arrière, regroupés en nombreuses mèches maintenues en place de petits bijoux en or massif, un nez fin et retroussé, un visage plutôt vaste et le teint blême. Voici tous les attributs humains qu'il possédait, le reste de son être dégageant une impression et une aura assez étrange. Pas vraiment menaçante mais assez pour perturber assez facilement toute personne croisant son regard qui semblait donner directement sur le puits sans fond le plus puant et sombre au monde alors que son iris d'un vert émeraude ne semblait n'être là que pour combler l'espace l'entourant. De même sa bouche affichant en permanence un sourire moqueur aux allure artificielles tant il paraissait irréel, de plus ses dents pointues telles des rasoirs en attente de leur prochaine victime n'aidaient en rien à la sociabilisation de l'individu qui n'avait pas bouger d'un sourcil depuis une bonne dizaine de minute alors qu'un liquide translucide coulait depuis l'espace entre ses lèvres. Il leva ses deux mains en l'air comme s'il cherchait à prendre le soleil et à le serrer dans ses paumes recouvertes d'une paire de gants en cuir. Il ouvrit ensuite grand la bouche ne laissant s'échapper que quelques maigres syllabes.

"Gonzui"

S'en suivit un vaste maelström d'âmes, montant depuis les ruelles de Karakura, pour finalement convergé droit dans l'estomac de la créature utilisant ses mains pour modeler le vaste flot tel un entonnoir. Son repas ingurgité l'arrancar essuya la salive ayant coulé de sa bouche d'un revers de la main tout en affichant un air des plus serein et satisfait alors qu'il s'avançait enfin hors du Gargantua, se laissant tomber sur le toit recouvert de tuiles placé en contrebas de sa position. L'habitation supporta tant bien que mal le choc mais tenu bon. L'arrancar les yeux toujours braqués sur le passage inter-dimensionnel se refermant, ne prêta même pas attention aux quelques hollows de bas étage ameutés par sa présence. Si il lâcha juste un léger soupir alors que la plus proche des âmes damnées se jeta toutes gueule dehors pour dévorer son confrère. Le géant vétu de bleu l'attrapa d'une main avant de placer la tête du Hollows droit dans la trajectoire de son regard.

"Reste à ta place, à moins que tu ne veuilles faire partie de moi."

Il lança ensuite la créature masquée au loin, tout en libérant une dose écrasante de reiatsu, assez pour faire changer d'avis ses attaquants qui prirent peur et partirent la queue entre les jambes.

"Bon, ça fait tellement longtemps que je ne suis plus venu sur terre. Je me demande à quel point ce monde à pu changer. Au moins le gout des âmes humaines est resté le même et c'est bien suffisant."


Oswald Emet Beleren, car tel était le nom de cet arrancar, sauta en contrebats manquant de donner une crise cardiaque aux habitants de la maison qu'il venait d'abimer et se dirigea en direction du centre-ville tout en contenant comme il pouvait la faim dévorante qui le rongeait de l'intérieur.


Dernière édition par Oswald E Beleren le Jeu 25 Fév - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mishima Shimobashira

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : Appétit   Mer 24 Fév - 23:35

Cela faisait un moment que je n'était pas sortie faire un tour dehors ... la plupart du temps je restait enfermé dans l'immeuble a parcourir le couloir du 13e étage entrainement sympathique quoi que répétitif ...

*Hey aurile et si on sortait faire un tour dehors ...
Pourquoi pas au moins comme sa tu prendra l'air au lieu de moisir dedans
Roo de suite je m'entraine ta vu la raclée que j'ai prit par l'autre visard l'autre jour ... faut bien qu'on s'entraine un peu..
Mouais s'tu le dit"


Finalement on sortie au fond sa lui faisais plaisir a aurile de sortir elle est comme sa aurile elle dit pas les chose ...
Au moment ou on franchit la porte un reatsu ennemis fit une entrée a karakura quelque seconde plus tard le reatsu s'intensifia brusquement chose bizarre car en général les hollows se faisait plutôt discret ces temps ci


*Finallement on va encore s'entrainer*

Je ne pouvais pas laisser un arrancars ,car il s'agissait surement d'un de ces hollows qui avais évoluer , errer librement en ville cette ville était notre domaine a nous chronos.
J'arrivai rapidement sur les lieux ou il était apparut les gens était encore terrorisée même si il ne savais pas vraiment par quoi les degats avais été fait il voyais que quelque chose clochait.
Mais je l'avais loupé pas de beaucoup pourtant son reatsu était encore proche et il ne me fut pas difficile ce coup ci de le retrouver.
Il promenais tranquillement comme si rien ne pouvais lui arrivais ... pour un hollow évoluer celui ci devais avoir très faim pour se comporter aussi stupidement ...


"Hey toi !
Qui es tu et que fait tu la ? Tu ne sais donc pas qu'il est risqué pour un hollows d'être ici ?"


Mais en fait je n'avais cure de ses réponse du coup je n'attendit pas pour attaquer a quoi cela pouvais bien servir de savoir comment il s'appelait ... de toute manière il allais retourner de la ou il venais c'est a dire en enfer

"Shyumpo
hon'no ihatsu koori tsukisasu"


Les aiguille piquèrent droit sur lui si j'avais juste il s'en sortirais si j'avais faux il mourrais


"J'espère que t'es résistant parce que la fête ne fait que commençais"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oswald E Beleren

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Chapitre 0 : Appétit   Jeu 25 Fév - 9:31

Les ennui commencèrent au bout d'une vingtaine de minute, alors qu'Oswald laissait libre cours à son oisiveté. Au départ ce ne fut qu'une sensation lointaine, rien de bien intéressant mais rapidement la présence qu'il ressentais s'est faites de plus en plus intense et proche de lui s'engouffrant dans les moindres recoins des bâtiments environnant allant même jusqu'à brouiller le flaire de l'arrancar. Ce fut alors qu'il apparut devant lui, ce shinigami du moins ce devait en être un au vu de la nature de son aura. Oswald ne se retourna même pas ne prêtant aucune attention à ses paroles et encore moins à ses actions. Une seule chose fit réagir son esprit, quelque chose ressemblant vaguement à une incantation de libération de zanpakuto. C'est donc par réflexe qu'Oswald solidifia au mieux son hierro au niveau de son dos alors qu'il ressentit de multiples impactes pénétrer sa chaire quelques instants plus tard lui arrachant un léger "Ah" d'étonnement. Il se retourna pour voir un nombre impressionnant de ce qui semblait être des fléchettes de glace plantées assez profondément dans son dos, faisant dégouliner depuis l'intérieur du corps de l'arrancar une matière noire aussi fluide que du sang mais n'en ayant ni l'odeur, ni la texture et certainement pas le gout. Il arracha le premier à main nue l'observant de plus près alors que le reste des projectile commençait à osciller légèrement émettant de léger craquement mêlés au son des blessures commençant à se refermer pour finalement être expulsées violemment manquant au passage d'empaler quelques humains passant à proximité sur le mur le plus proche. Il eut ensuite une légère absence lançant un regard complètement vide sur l'objet l'ayant blessé avant d'en sortir et de porter son attention sur le shinigami qui venait de lancer des hostilités à son égard.

Plus petit que lui, l'arrancar approchant au bas mot les deux mètres de hauteur, le dieu de la mort se tenait fièrement brandissant son zanpakuto d'une main, l'observateur attentif pouvait discerner au passage un léger rictus de satisfaction chez la divinité alors qu'Oswald commençait à porter son intérêt sur celle-ci. Les longs cheveux noirs du shinigami dansaient avec le vent provoqué par la rencontre de leurs énergies respectives, Oswald avait d'ailleurs du mal à ne pas les suivre du regard leur forme et leurs mouvement lui rappelant, chose étrange, un plat de spaghetti attisant ainsi son appétit qui de son côté stimulait sa production de salive déjà en surplus qu'il maintenait avec difficulté dans sa bouche dentée. L'arrancar leva ensuite son bras en direction du shinigami le pointant du bout de son annulaire alors que sa bouche commençait à s'ouvrir, lâchant quelques paroles au visage de l'être ne s'étant pas présenté.

"Tu es un shinigami, n'est-ce pas ? Tu sais ces trucs que tu m'as envoyer font très mal, ils auraient même pu me tuer si je n'avais rien fait."
dit-il alors que le shinigami restait de marbre "J'en conclus que tu étais au courant de ce fait et que donc tu as délibérément essayer de me tuer en plus de m'avoir fait consommer de forces nombres de mes si précieuses calories que je me suis évertué à rassembler quelques instants plus tôt, c'est vrai que j'avais un peu exagérer et que je devais en éliminer un peu mais quand même. Ce qui veut dire que......."

Oswald marqua alors une pose baissant alors son bras tout en fixant intensément son nouvel adversaire, ses membres commencèrent à émettre de drôle de bruits ses os craquants et sa chaire commençant à bouger d'elle même. Ses yeux déjà menaçants en temps normal venaient de passer au cran au-dessus, à un tel point que l'on se demandait si un humain pourrait supporter un tel regard empli de tant d'énergie négative. Son sourire, emplissant déjà tout le bas de son visage s'agrandit dévoilant la dentition à faire pâlir un requin d'Oswald. Il reprit ensuite la phrase qu'il avait laissée innachevée, de façon assez théâtrale d'ailleurs.

".....quoi que je te fasses tu n'auras pas le droit de te plaindre."


Et voila les hostilités étaient définitivement lancées, Oswald se précipita en ligne droite sur le shinigami se lançant bras droit en avant. La lame de l'épée du grand brun se trouvait pile dans la trajectoire décrite par le membre de l'arrancar dont les contour, devenus déjà imprécis quelques instant auparavant, semblaient s'estomper encore plus faisant ressembler le bras à une vaste masse informe cherchant tant bien que mal à retrouver un semblant d'ordre. Oswald arriva enfin au corps à corps, malgré le fait qu'il sentait la température baisser depuis un petit moment déjà il continua dans sa lancée et là où son bras aurait dû percuter de plein fouet le sabre du shinigami sans nom, le membre se sépara en deux formes noires, toujours reliées au corps d'Oswald par les reliques de son bras, pour se retrouver au niveau du cou de la cible l'agrippant de toutes ses forces. Puis, d'un vaste mouvement de la hanche, il lança la divinité doit sur un mur de brique qui vola en éclat, tout comme l'autre mur quelques mètres derrière. Au final 3 épaisseurs et demi de mur, le troisième entamé ayant tenu bon, furent détruites dans le procédé. Dans le bâtiment, c'était le chaos le plus total, les résidents croyant à un attentat. Bientôt toute la zone fut vidée de ses résident partis de leur propre chef. Seuls restaient les deux être éthérés continuant leur combat sans se soucier de quoi que ce soit d'autre. Le bras d'Oswlad reprenait une forme presque humaine, mais en plus griffue tout en remplaçant son gant par une coche de chitine. Puis il se lança une deuxième fois sur son adversaire, passant auprès de lui d'un sonido assez mal contrôlé. Bras levé, l'arrancar ricanait.

"Je me nomme Oswald, shinigami. La prochaine fois ais au moins la décence de me dire ton nom avant d'essayer de me tuer, ce n'est qu'une question de respect."

Il abattit alors violemment son bras sur l'inconnu encore légèrement sonné sonné, à ce qu'il semblait, libérant au passage une partie de son reiatsu multicolore tel un arc-en-ciel qui soulignais son apparence des plus irréel.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chapitre 0 : Appétit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 0 : Appétit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chef faustoausto :: RP DES EX MEMBRES :: MONDE DES VIVANTS :: KARAKURA TOWN-