AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une convocation imprévue... {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ulquiorra Schiffer

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Une convocation imprévue... {Libre}   Ven 15 Jan - 11:27

Ulquiorra sentait que quelque chose allait changer. Il avait toujours senti quand quelque chose allait changer, soit le concernant directement, soit indirectement. Il l’avait senti quand il avait été rétrogradé de Primera à Cuatra Espada, avec l’arrivée d’autre plus puissants que lui. Il l’avait senti quand l’ancien Tercera Espada, Nelielu To O Del Schwank avait disparu. Il l’avait même senti quand, encore Vastrolorde, il avait rencontré Aizen-sama et ses compagnons. Il sentit alors une des Fracciones d’Aizen-sama, celle dénommée Loly, se diriger vers ses quartiers. Il était alors en pleine surveillance de reiatsu du monde réel, grâce à une machine que lui et Ludbone, le chef de l’Exequias, étaient les seuls à savoir utiliser. Il resta impassible lorsque la porte s’ouvrit. La petite Arrancar s’approcha doucement de lui, intimidée par l’immensité de la salle. Ulquiorra ne s’était pas trompé : une impression aussi forte de changement ne pouvait que le concerner directement. Aizen-sama avait-il trouvé un Vastrolorde encore plus puissant ? Serait-il dégradé ? Pour l’avouer honnêtement, Ulquiorra se moquait de son grade. Tant qu’il pouvait servir Aizen-sama, rien d’autre ne lui importait. Il ne fut donc pas surpris quand l’Arrancar lui dit assez bas pour ne pas déranger le travail des autres :

Seigneur Ulquiorra, le Seigneur Aizen vous fait demander dans la salle du trône.

Il ne s’était donc définitivement pas trompé. Il répondit à la petite :

Dis-lui que j’arrive. Je finis mon tour de garde et je viens.

Ulquiorra se leva de son siège et signala à Ludbone qu’il devait quitter son poste. Un membre anonyme de l’Exequias le remplaça quasiment sur-le-champ. Organisation irréprochable. Tout comme Aizen-sama l’avait toujours espéré.

Les tours de garde dans Las Noches étaient une corvée dont il se serait bien passé: heureusement, aujourd'hui, il avait écopé d'une zone assez proche du 5ème dôme: les quartiers de Yammi et leurs environs. Bien qu'il détestât ce type et sa manie de s'emporter pour un oui ou pour un non, il était bien forcé de voir qu'il était très puissant, surtout dans sa forme libéré. Lui-même n'avait quasiment rien pu lui faire lors d'un entraînement. Il arriva finalement devant sa porte. Il toqua, et attendit que sa voix teintée d'arrogance lui réponde:


Entrez !!

Ulquiorra entra, et se retrouva face à une montagne de muscles et de stupidité, à ses yeux, de plus de trois mètres de haut. Ces trois mètres étaient pour le moment assis, et en train de manger. Yammi lui demanda:

Qu'est-ce que tu veux, Ulquiorra? Je suis en plein repas...

Je le sais parfaitement. Je venais simplement prendre de tes nouvelles, ayant été affecté aux rondes dans tes quartiers, entre autres. Tu es toujours en train d'accumuler autant de reiatsu?

Yammi déposa le bol qu'il venait de vider, et se retourna vers lui, en croisant les bras:

Ouais, mon reiatsu va bien. Trop bien, d'ailleurs. Une ptite baston pour éclater du Shinigami me dérangerait pas... Mais bon, Aizen semble pas disposé à écouter mes réclamations, je suppose...

Yammi commençait à réellement taper sur le système d'Ulquiorra. Comme à chaque fois qu'ils se parlaient. Ne souhaitant pas rester trop longtemps, il lui répondit, sans se départir de son masque inexpressif habituel:

Tu as toujours tendance à sous-estimer ton adversaire. Je ne peux qu'approuver Aizen-sama de ne pas t'envoyer au feu. Dans tous les cas, repose-toi bien.

Il se retourna, referma la porte, termina sa ronde sans la moindre anicroche, et alla finalement au 5ème dôme.

Le voyage était assez long : pour traverser Las Noches d’un bout à l’autre, il fallait plus de trois jours de marche, en soutenant un bon rythme. Construire un endroit aussi vaste en si peu de temps, tel était le génie d’Aizen-sama. Heureusement, le 5ème dôme était au centre de Las Noches : il était l’endroit le plus simple où se rendre, notamment parce qu’il était visible à des kilomètres à la ronde. Les quartiers de Yammi étaient relativement peu éloignée du dôme, ce qui arrangeait les choses. Mais cela était seulement dans l’échelle de Las Noches : il fallait tout de monde bien 10 minutes de marche rapide pour atteindre le 5ème dôme, sans parler de la salle du trône.

Ulquiorra y parvint enfin, sans se défaire de son invariable expression de vide émotionnel. Il prit une inspiration avant d’ouvrir grandes les portes de la salle du trône. Il s’avança jusqu’au trône très surélevé de la salle, où était censé trôner Aizen-sama. Une fois arrivé au milieu de la salle, il se prosterna et dit :


Vous m’avez fait demander, Aizen-sama ?

Sa question restant touefois sans réponse, il se releva, et regarda le trône, qui était vide, à sa grande surprise. Aizen-sama l'avait convoqué, mais lui-même n'était pas présent? Qu'est-ce que celà signifiait? Avait-il eu un ennui? Ou tout simplement avait-il oublié? Ulquiorra pensait à peu près connaître Aizen-sama, bien que de par son caractère et son histoire, il est probable que l'opinion qu'il avait de lui soit entièrement juste, et celà n'entrait pas dans ses prévisions. Que se tramait-il donc ici?


Dernière édition par Ulquiorra Schiffer le Lun 25 Jan - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Coyote Stark

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   Sam 23 Jan - 14:47

Il n’y avait que peu de temps que leur vie avait changé, maintenant les deux arrancars vivaient dans l’énorme palais qu’était Las Noches, pour un édifice si important, la construction avait été très rapide, cela paraissait n’être qu’un rêve, presque un miracle. Mais les 3 shinigamis traitres se donnaient les moyens pour accomplir leurs desseins. A première vue, ce à quoi ils voulaient en arriver paraissait utopique, malgré cela des hollows acceptaient de servir aveuglément Aizen, il était devenu l’icône vivante d’un dieu pour le Hueco Mundo. Stark en faisait partie, mais plus qu’un monde où les créatures du monde creux auraient une place, l’ex capitaine de la 5ème division lui avait offert quelque chose de beaucoup plus significatif pour lui. Le hollow avait toujours vécu seul, sa puissance avait été jusque là sa plus grande ennemie, elle était la cause de sa solitude car sa seul présence forçait les créatures à l’attaquer si elle ne succombait pas simplement sous le poids de sa pression spirituelle. Après sa transformation en arrancar, le shinigami traitre voulut le tester pour être certain de ne pas avoir fait une erreur, pour s’assurer que son choix était le bon, les faibles ne lui étaient d’aucune utilité … Stark pouvait tenir au Dieu du Hueco Mundo, Aizen lui-même, bien que le combat commençait de façon inégale étant donné que celui-ci avait du se servir de l’Hogyoku et avait perdu beaucoup de reatsu dans la manœuvre …

Le Primera se trouvait dans ses quartiers, il avait demandé un coin calme et en bon maitre, Aizen lui accorda, il eut même le luxe de pouvoir agencé sa chambre comme il le souhaitait mais l’arrancar ne demanda rien de particulier. Lilynette se chargea d’utiliser sa part à pour elle. Stark était sur une sorte de petit muret, il faisait une petite sieste, sa fraccion elle s’occupait dans son coin mais cela faisait trop longtemps, en général la jeune fille passait son temps à perturber le sommeil de l’homme toujours de façon brutale ou soudaine. La journée n’était pas très avancée, le dôme de Las Noches était lumineux, un beau ciel bleu qui masquait les mornes couleurs du Hueco Mundo …

Une ombre apparut sur le visage de Stark, elle grandissait doucement, la terrible Lilynette avait quelque chose derrière la tête et le fait qu’elle l’ait laissé dormir aussi longtemps n’avait pas été fait par bonté. Alors que celle-ci allait mettre à exécution son plan diabolique de réveil sauvage, le Primera se redressa et on entendit quelqu’un frapper à la porte. Stark passa sa main dans ses cheveux et bailla quand il regarda à sa gauche, sa fraccion avait un visage d’ange …

* J’attends depuis deux heures pour le réveiller et voilà qu’il se redresse tout seul … Ce n’est pas possible, je voulais aller promener moi, et le fait que j’ai été gentille avec lui aurait été un super bon argument ! Et mince … Mais ce n’est pas grave, si il se lève de lui-même ça veut dire qu’on va surement aller voir Aizen-sama ce sera toujours ça … *

Sans attendre de réponse, la personne se trouvant derrière la porte la poussa, c’était une fille, une des fraccion de l’ex capitaine de la 5ème division, Menoly, une tête blonde dont le reste de son masque se trouvait sur son œil droit.

- Aizen-sama vous demande …

Une nouvelle fois elle se contenta d’agir sans attendre de réaction, celle-ci repartit pour prévenir son maitre qu’elle avait bien prévenu l’arrancar. Stark se leva, ramassa son zanpakutoh, qui trainait dans un coin de la pièce, et qu’il mit à sa ceinture. Le Primera quitta sa chambre en marchant lentement pas encore très frais après sa sieste anormalement longue. Lilynette prit son arme et le suivit. La jeune fille poussa la grande porte de la salle du trône et entra. Stark avait les mains dans les poches, il était d’apparence plutôt nonchalante. Il s’inclina légèrement pour montrer son respect et attendit de savoir de pourquoi il avait été appelé, l’idée qu’il allait avoir une mission où il devrait peut-être se battre l’épuisait à l’avance mais c’était le Dieu du Hueco Mundo qui le demandait ce qui suffisait à redonner une once d’enthousiasme ou plutôt de courage au Primera. Un autre Espada se trouvait déjà dans la pièce, il ne l’avait encore jamais croisé, il avait l’air peu commode …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulquiorra Schiffer

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   Lun 25 Jan - 20:49

Ulquiorra attendait la réponse d'Aizen-sama, quand il entendit la prote de la salle s'ouvrir. Il se redressa, et vit un Espada qu'il n'avait encore jamais rencontré entrer. Ce qui le surprit, c'était la petite Arrancare qui le suivait dans tous ses mouvements. Aizen-sama avit demandé les Espadas, pas leurs Fracciones... Cette fille doit donc représenter quelque chose de particulier aux yeux de l'Espada. Ulquiorra ne connaissait pas non plus le numéro de cet Espada, mais à en juger par le reiatsu qu'il dégageait, il était probablement dans le trio de tête, donc au-dessus de lui. Cet Espada avait de plus une démarche et une attitude nonchalentes, ce qui, aux yeux d'Ulquiorra, n'était pas compatible avec le titre d'Epsada. Lui-même n'exprimait rien, mais il représentait le nihilisme, celà était donc parfaitement normal, à ses yeux. Quand à le traiter de désinvolte... Ulquiorra remarqua seulement à ce moment que la seconde Fraccion d'Aizen-sama, la dénommée Menoly, venait de reprendre sa place près d'Aizen-sama. Elle avait donc elle aussi été cherché l'un des Espadas. Aizen-sama n'ayant que deux Fracciones, il n'avait donc probablement convoqué que les deux Espadas se tenant devant lui. Aizen-sama ne donnant pas de signe de réponse, Ulquiorra se rapprocha de l'autre Espada, et se présenta brièvement, sans laisser transparaître la moindre émotion, comme à son habitude:

Ulquiorra Schiffer, Cuatra Espada. Je ne vous ai jamais vu. Quel est votre numéro? Et quel est votre nom?

Comme une probable mission allait se dérouler avec eux deux en coopération, il se devait au moins de pouvoir l'appeler si nécessaire, et de connaître son rang, et donc sa puissance théorique. Il attendit donc la réaction soit d'Aizen-sama, soit du mystérieux Espada. Il ne savait lequel lui répondrait le premier, mais peu lui importait. Celui qui répondrait répondrait forcément à ses questions: la mission pour laquelle ils ont été convoqués doit être importante, sinon Aizen-sama n'aurait pas mobilisé deux Espadas et leurs Fracciones (même si Ulquiorra n'en possédait pas). Une simple chasse aux Vastrolordes ne pouvait pas nécessiter deux Espadas au-dessus du rang 4...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Coyote Stark

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   Mer 3 Fév - 16:44

La salle du trône était grande, même très grande, comme tout Las Noches d’ailleurs qui semblait avoir été fait dans la démesure, chaque pièce, chaque recoin semblait immense, pour les nouveaux arrivants au palais il était dur de ne pas se perdre. Un palais reflète souvent un trait de son propriétaire, mais quelle caractéristique d’Aizen était mise en avant par le gigantisme de l’endroit … Peut-être sa puissance, sa supériorité par rapport au Hueco Mundo ou simplement cela ne représentait strictement rien. La bâtisse avait peut-être été tout simplement faite dans de grande proportions afin que les Arrancars puissent chacun avoir un chez eux et qu’ils ne manquent pas d’espace pouvant toujours rester sous le dôme de Las Noches pour toutes les activités qu’ils auraient put souhaiter faire. Seul le Dieu du Hueco Mundo en avait la réponse …

En entrant dans la salle où Aizen l’attendait lui et les autres qui allaient partir en mission, Stark avait aperçu un autre Arrancar, il l’avait en fait déjà sentit son reatsu avant d’y arriver. Quoiqu’il en soit, celui-ci s’approcha du Primera, il semblait vouloir s’adresser à lui. L’Espada qui se présentait au n°1 était un peu plus petit que lui, son corps était svelte. Son apparence était plutôt triste, une peau très pâle, un teint livide s’approchant du blanc. Ses cheveux d’un noir ténébreux étaient en bataille dont une frange tombait entre ses deux yeux verts. De chacun d’eux des traits se laissait glisser jusqu’au bas de son visage rappelant des larmes. On pouvait deviner que son trou de hollow se trouvait entre ses clavicules. Son restant de masque couvrait la partie gauche de son crâne formant une sorte de casque duquel sortait un petit « aileron » …


- Ulquiorra Schiffer, Cuatra Espada. Je ne vous ai jamais vu. Quel est votre numéro? Et quel est votre nom?

La façon dont le Quatro s’était exprimé semblait presque militaire, il n’avait été qu’à l’essentiel et ce sur un ton monotone, dénué de tout sentiments. Stark fut cependant surpris à l’écoute de son rang dans l’Espada, il l’aurait rapproché de sa propre position car le Reatsu qu’émettait Ulquiorra était assez puissant mais surtout étrangement dense mais ce détail il avait été certainement le seul à être capable de le discerner … Cependant Aizen était le maitre incontesté et s’il avait décidé de lui donne le numéro 4 c’était bien que c’était sa place. Tout en restant impassible lui aussi, il entreprit une phrase qu’il arrêta pour reprendre quelques secondes après …

- Appelle moi Stark, je suis le Primera Espada … Je ne pense pas non plus t’avoir déjà rencontré dans Las Noches mais je ne me promène pas beaucoup pff …

La petite fraccion du Primera tenta de le frapper pour se faire remarquer mais celui-ci esquiva habillement le coup d’un simple pas vers l’arrière sans même sortir les mains de ses poches. La jeune fille aurait elle aussi voulut être présentée mais elle n’avait pour ainsi dire rien à faire à une réunion entre Espadas, elle avait suivit Stark mais allait bientôt devoir retourner dehors afin que les deux Arrancars puissent s’entretenir avec Aizen …

- Lilynette … Va donc m’attendre dehors, c’est une réunion d’Espada à laquelle tu n’a pas été conviée, je te tiendrais au courant en temps en heure voulue sur le but de notre mission … Ca ne sert à rien de discuter et je n’ai pas envie d’avoir à te le répéter …

Lilynette sembla vexée mais écouta Stark, après tout c’était lui le Primera, du moins celui qui portait le numéro, tatoué sur sa main gauche, et non elle. Elle n’était que sa fraccion et avait des devoirs mais aussi des obligations dont la première était de respecter et servir Aizen-sama. Si la jeune fille n’aurait pas suivit les directives, c’était contre son maitre qu’elle se dressait, elle n’avait rien à faire là pendant que les Espadas discutaient d’un éventuel plan ou d’une mission. Après avoir salué la petite arrancar se retira …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulquiorra Schiffer

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   Mer 3 Fév - 19:03

L'Espada était plus grand que lui, Ulquiorra n'en prenait conscience que maintenant: lui-même était forcé de lever légèrement la tête afin de le regarder dans les yeux. Il put ainsi mieux détailler le physique de celui lui faisant face: des cheveux mi-longs, bruns, soit très légèrement ondulés sur les pointes, ou simplement désordonnés. Son regard était calme, mais semblait particulièrement affuté. Quand à son visage, il était plutôt bien taillé. Ulquiorra lui-même n'était pas qualifié pour juger de la beauté, mais il demanderait à Hallibel comment elle le trouvait... Dans tous les cas, son début de barbe sur le menton et sa démarche le rendaient apparemment inoffensif. En apparence seulement. Ulquiorra ne put réprimer un léger mouvement des yeux dû à la surprise quand celui-ci lui annonça son rang:

Appelle moi Stark, je suis le Primera Espada … Je ne pense pas non plus t’avoir déjà rencontré dans Las Noches mais je ne me promène pas beaucoup... pff …

Ainsi donc, Aizen-sama a jugé digne d'envoyer deux des Espadas les plus puissants pour une mission... Cette mission était donc de la première importance. Ulquiorra remarqua alors le mouvement de l'Espada, qui échappa de peu à un coup de sa Fraccion. Se faire frapper par une Fraccion... Si Ulquiorra en avait eu, un tel geste aurait été puni de mort immédiate, pour faire comprendre aux autres qu'un tel geste ne mènerait à rien. Toutefois, le Primera semblait habitué à celà, puisqu'il ne dit d'abord rien, avant de finalement ordonner à sa Fraccion de partir:

Lilynette … Va donc m’attendre dehors, c’est une réunion d’Espada à laquelle tu n’a pas été conviée, je te tiendrais au courant en temps en heure voulue sur le but de notre mission … Ca ne sert à rien de discuter et je n’ai pas envie d’avoir à te le répéter …

Cette simple phrase signifiait beaucoup aux yeux d'Ulquiorra: Stark emmènerait sa Fraccion durant leur mission... Quelle était-elle donc, pour mériter un tel honneur... ou une telle punition? Une mission de cette importance mettrait probablement en jeu de grandes piussnaces... Serait-elle capable de résister? La petite sembla tout d'abord vouloir rester tout de même, mais elle se résigna finalement, et, baissant la tête, sortit de la salle. Une fois seuls, Ulquiorra, qui n'avait presque pas bougé, demanda à son futur coéquipier:

Vu que je n'ai pas eu plus d'information hormis cette convocation, je suppose que vous non plus, n'avez aucune idée de la mission qui nous attend?

Ulquiorra ne ressentait rien envers cette nouvelle connaissance. Comme à son habitude. Malgré celà, son esprit ne put s'empêcher de faire le rapprochement avec nombre de facettes de lui-même: ils avaient tous deux constamment les mains dans les poches, apparemment, et semblaient bien moins puissants qu'ils ne l'étaient réellement... Ulquiorra savait que le Primera était au-delà de toutes les considérations des Espadas moins hauts gradés: s'il était le plus puisants, ce n'était pas pour rien... Il attendit donc la réponse de son allié, en se demandant quelle serait la mission d'Aizen-sama. Pour la première fois dans son histoire, Ulquiorra ferait une mission en tant que subordonné... Puisque le Primera lui était supérieur, il devrait se plier à ses ordres. Ulquiorra n'en avait cure: tout ce qui lui importait était la volonté d'Aizen-sama. Même s'il venait à être rétrogradé au rang de Privaron Espada, tant que celà pouvait servir Aizen-sama, celà lui convenait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Coyote Stark

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   Mer 3 Fév - 20:57

Oui il était le Primera, mais plus le rang dans une hiérarchie était haut, plus les responsabilités et les attentes envers la personne qui occupait ce rang étaient grandes. Ce genre d’obligations, Stark s’en serrait bien passer, mais le prix lui semblait tellement peu élevé par rapport à tout ce que lui apportait le fait d’être devenu un membre de la redoutable Espada. Aizen lors de leur première rencontre lui avait fait une simple proposition, en échange de ses services, le shinigami lui permettrait de ne plus avoir à souffrir de la solitude … Après cela, l’Arrancar l’avait suivit répondant positivement, et avait put enfin voir les compagnons du Dieu du Hueco Mundo. Pour la pluparts ils étaient des Vasto Lorde puissants et qui donc pouvait supporter sa présence. Bien que Stark ne créa pas de lien avec qui que ce soit car cela ne l’intéressait pas, le fait de vivre à Las Noches avait changé sa façon de vivre …

C’était la première fois que ses responsabilités venaient troubler l’équilibre de sieste à répétition, mais pour Aizen rien n’était trop dur, et comme la plupart des hollows qui avaient été transformés pour ainsi devenir des arrancars, Stark respectait et était aux ordres de son maitre. Même s’il ne connaissait pas encore le caractère des autres membres de l’Espada, le roi du Hueco Mundo - si Aizen était le Dieu du monde creux, le Primera lui en était le roi … - savait que tous étaient fidèle au shinigami … Après la prise de parole de celui-ci un blanc s’en était suivit, pour qu’enfin après un petit temps Ulquiorra ouvrit la bouche pour continuer la discussion. Contrairement à lui, le Quatro malgré qu’il gardait ses mains dans ses poches, se tenait relativement droit, il devait être le plus digne serviteur d’Aizen pour se comporter de la sorte. Son attitude était plus noble, on aurait presque put percevoir de la motivation dans la phrase qu’il prononça si son apparence n’avait pas été si morne …

- Vu que je n'ai pas eu plus d'information hormis cette convocation, je suppose que vous non plus, n'avez aucune idée de la mission qui nous attend?

L’Espada marquait un point, aucun d’eux deux ne savaient ce pourquoi ils avaient été demandés mais même la plus bête personne pouvait deviner qu’il s’agissait de quelque chose d’important … Stark prit un peu de temps pour réfléchir avant de répondre. Dans sa tête il émettait une hypothèse, pesait les pour et les contre, écartait les informations qu’il ne lui servait pas ou qui simplement n’avait pas de sens dans le contexte. Cela ne lui prit pas beaucoup de temps, il était plutôt intelligent et en guise de réponse fit part d’une de ses réflexions à voie haute pour qu’Ulquiorra puisse lui aussi prendre ce qu’il avait besoin pour tirer ses propres conclusions.

- Il doit s’agir d’une mission ayant une grande importance ou qui comporte de nombreux risques car pour dépêcher le Quatro et le Primera il ne peut en être autrement … Tu as dut surement toi aussi venir à la conclusion que ce n’était surement pas pour partir à la chasse aux Vasto Lorde … Au vue des visages des deux fraccions de Aizen-sama, elles sont juste venue nous chercher et n’en savent pas bien plus que nous …

Stark s’arrêta là, s’il avait continué ça aurait été pour dire que quelque part il redoutait le moment où Aizen leur annoncerait l’objet de leur venue car cela signifiait que la mission débutait et qu’il allait devoir devenir sérieux. Mais lorsque qu’il s’agissait d’un ordre direct du Dieu du Hueco Mundo sa flemme ne l’emportait plus, il accomplirait son devoir … Il ferait donc équipe avec le Quatro, quelque part ça l’arrangeait, il avait l’air d’être à sa façon comme lui, il restait calme, réfléchissait, mesurait ses paroles et ne parlait pas pour ne rien dire. Chaque parole avait un but précis et tout ce qui était inutile ne valait pas la peine d’être dit. Mais il y avait sans conteste une différence notoire entre les deux hommes, bien qu’il ne le montrait pas, Ulquiorra était prêt à tout pour Aizen et savoir qu’il allait pouvoir le motivait d’une certaine façon. Cela faisait un peu peur au vue de son apparence, il ressemblait un peu à un démon qui était sur le point de prendre la vie d’une personne s’étant mit sur son chemin. Mais tout cela restait surtout des suppositions car Stark n’avait pas la prétention de croire qu’il connaissait parfaitement le Quatro et qu’il pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert car celui-ci cachait bien ses humeurs et ses sentiments et avait l’air d’avoir une personnalité complexe …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ulquiorra Schiffer

Lieutenant des Assassins



MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   Jeu 4 Fév - 13:58

Ulquiorra ne fut pas étonné de la réponse de son congénère. Pour mériter le titre de Primera, il devait très certainement être bien plus puissant et avoir des capacités que son air nonchalent ne laissaient pas prévoir. Ulquiorra avait vu juste de ce coté: il semblait très intelligent, à en juger par la réponse qu'il lui fournit:

Il doit s’agir d’une mission ayant une grande importance ou qui comporte de nombreux risques car pour dépêcher le Quatro et le Primera il ne peut en être autrement … Tu as dut surement toi aussi venir à la conclusion que ce n’était surement pas pour partir à la chasse aux Vasto Lorde … Au vue des visages des deux fraccions de Aizen-sama, elles sont juste venue nous chercher et n’en savent pas bien plus que nous …

Effectivement, les petites n'avaient pas l'air de savoir quoi que ce soit. Aizen-sama ne confierait pas ses plans à des créatures aussi faibles et remplaçables, ce serait du pur suicide, même si elles semblaient être encore plus dévouées à Aizen-sama que lui-même l'était. Ce qui n'était donc vraiemnt pas rien, pouvant même dans certains cas être qualifié de fanatisme... Envers le Dieu du Hueco Mundo, quoi de plus normal? Mais en tant que représentant du nihilisme, Ulquiorra n'avait aps d'autre choix: cet homme était le seul envers qui se battre et servir avaient un sens, et comme Ulquiorra n'avait aucun autre choix, l'ambition, la soif de pouvoir, et le désespoir étant des concepts inconnus par lui, et motivant la plus grande partie des Espadas, il était probablement le serviteur le plus fiable et le plus dévoué d'Aizen-sama, à son sens. Quand à savoir lequel est celui le plus valué par Aizen-sama, Ulquiorra n'en savait rien, et n'avait aps la moindre envie de le savoir. Il choisit de répondre l'une de ses conclusions au sujet de leur mission:

Je ne sais pas quelle est cette mission pour laquelle on nous a mandés, mais vos conclusions sont également miennes. Seul Aizen-sama pourra nous dire ce qu'il en est exactement. Un tel déploiement de puissance ne peut que coincider avec un déplacement dans le monde réel, voire même à la Soul Society. Je ne pense toutefois pas que deux Espadas soient suffisants pour faire tomber le Gotei 13. Donc plus probablement dans le monde réel.

A en juger par l'air de L'Espada, il en avait déduit la même chose. Il était vraiment très intelligent. Ulquiorra ressentait une sorte de légère satisfaction: il ne serait pas forcé de subir Yammi durant cette mission... Ce qui l'arrangeait: il ne supportait cet abruti pas longtemps, et une mission longue avec lui serait à exclure. Le Primera semblait par contre plus calme, et ne parlait pas pour ne rien dire. Il y aurait donc fort à parier qu'il n'ait pas besoin d'Ulquiorra pour trouver ses cibles, comme Yammi en a constamment besoin... Et au vu de son rang, une telle chose serait presque inconcevable. Ulquiorra n'écartait jamais la moindre hypothése de son raisonnement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une convocation imprévue... {Libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une convocation imprévue... {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chef faustoausto :: RP DES EX MEMBRES :: SOUL SOCIETY :: LAS NOCHES-